Porte-bébé vélo : comment devenir un expert ?

Partager la promenade à vélo avec son enfant est un vrai plaisir pour les amateurs de cyclisme. Le porte-bébé vélo semble le siège pratique pour trainer un bébé en toute sécurité durant la balade à vélo.

L’essentiel à savoir sur un porte-bébé vélo est à découvrir dans cet article.

Sujet a lire : Comment intégrer un système d’éclairage intelligent dans une salle à manger pour des ambiances modulables ?

Les différents types de porte-bébés vélo

Il existe trois grandes catégories de porte-bébé vélo suivant son emplacement sur le vélo adulte. Ce sont notamment le siège vélo avant, le siège vélo arrière et la remorque vélo. Le siège vélo avant est un porte-bébé installé à l’avant. Il est à fixer sur la cadre ou bien sur tube de selle.

Une autre alternative de monter un porte-bébé vélo à l’avant est de faire l’acquisition d’une barre en plus. Ce dernier est à adhérer entre la potence et la tige de selle. Certaines marques fournissent cette barre avec le siège vélo. Pour le siège vélo arrière, il se tient sur le porte-bagage ou encore sur la cadre pour la bicyclette un peu petit.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’un système de contrôle des volets roulants à distance pour votre domicile ?

Très répandu et simple à installer, ce type de siège vélo est performant sur un véhicule de grande taille comme sur celui de petite taille.

Pour ce qui est de la remorque vélo, c’est une porteuse qui s’accroche sur n’importe quel vélo adulte à l’aide du bras d’attelage. Ce petit véhicule peut accueillir un ou deux enfants suivant le volume de l’espace et le nombre de sièges disponibles. Il peut être monoplace ou biplace.

Les caractéristiques des porte-bébés vélo

Tous les porte-bébés vélo font l’objet d’un test rigoureux de sécurité avant d’être mise à la disposition de consommateurs. Ils doivent garantir non seulement la sécurité des enfants, mais aussi leur confort le long du déplacement.Les caractéristiques des porte-bébés vélo

Pour ce qui est de la sécurité, l’équipement doit se munir d’une ceinture pour mieux enfants, stabiliser les petits passagers. Ce qui permet d’ailleurs de les maintenir en cas de renversement. Aussi, le porte bébé vélo doit être robuste pour mieux protéger les enfants du choc en cas d’accident.

En outre, un porte-bébé équipé de deux repose-pieds empêche les pieds de bébé de se balader et de se coincer dans la roue. Puisqu’il est à placer sur un vélo adulte, il faut que ses freins soient faciles à manier.

En ce qui concerne le confort du petit passager, le porte-bébé vélo est doté de sièges doux avec des dossiers inclinables.

Les accessoires qui doivent accompagner un porte-bébé vélo

Depuis mars 2016, le port de casque pour les enfants de moins de 12 ans est obligé par la loi. Aussi, le casque est l’accessoire primordial pour transporter le bébé à vélo. Il en existe actuellement pas mal de modèles fabriqués par de grandes marques. Ils se déclinent en différentes tailles suivant le tour de la tête des petits. Dans ce cas, lors de l’achat, les parents doivent veiller à ce que le casque ne soit ni glissant ni ballottant. De plus il doit se munir de quoi l’attacher.

Pour le reste, il convient de bien choisir le motif qui plait à l’enfant. Par ailleurs, pour protéger le porte-bébé vélo de la pluie, les cyclistes doivent faire l’acquisition d’un poncho imperméable pour siège vélo.

Ce manteau est conçu spécifiquement pour recouvrir le bébé et son siège. Le protège-cou est également un accessoire indispensable. Ce coussin doux permettra au petit passager de faire une sieste le long de la balade à vélo.

En dernier lieu, pour une sécurité optimale de conducteur et notamment de son enfant, il semble judicieux de rester toujours visible sur la route. Dans ce cas, il est recommandé aux cyclistes d’acheter quelques accessoires de signalisation tels que le drapeau de sécurité, les matériaux réfléchissants ainsi que l’éclairage arrière.